D’après le quotidien la Tribune, l’état pourrait revoir les conditions de paiement d’une quatrième licence 3G. Le quatième opérateur pourrait payer en plusieurs fois le coût de sa licence.

Finalement Free, pourrait bien obtenir sa licence 3G. Le fournisseur d’accès à Internet souhaitait notamment que le coût de la licence soit étalé sur plusieurs années (voir notre article Free ne sera pas opérateur mobile ).

Finalement, le ministère de l’économie et des finances serait prêt à faire ce geste pour améliorer la concurrence sur le marché de la téléphonie mobile. Le quotidien explique notamment que « les textes sont rédigés et que tous les ministres y sont favorables ».

Si Free ou plutôt Illiad, sa maison mère obtenait une licence, le marché serait certainement chamboulé…Les grands opérateurs mobiles assez fâchés par cette nouvelle n’hésiteraient cependant pas à saisir la justice si le  projet de loi était voté.

Les opérateurs mobiles français ne sont cependant pas à plaindre puisqu’ils seraient parmi les plus rentables d’Europe selon une étude du groupe Group 1 software . Les opérateurs français génèrent ainsi un bénéfice de 82,30 euros par client contre 81,80 euros en Italie, 69,10 euros en Espagne, 60,10 euros en Allemagne et 57,70 euros au Royaume-Uni.
Plus d'informations sur le sopérateur mobiles sur le site de l'ARCEP .

Aller en haut