google-glass-barcelone

Google et un partenaire développeur ont présenté les Google Glass en marge du Mobile World Congress. Nous avons pu les tester...

En lançant son projet Google Glass, le moteur de recherche a fait un pari ambitieux, trop ambitieux?

Sans doute pas, car le test des Google Glass que nous avons effectué à Barcelone s'avère prometteur!

Les Google Glass apportent en effet un grand bénéfice par rapport à nos smartphones actuels : libérer nos mains et rendre la technologie transparente ou presque.

Une idée qui parait simple mais pas si facile que cela à réaliser.

Car le plus grand défi que pose ces lunettes est sans doute celui de la reconnaissance vocale : Google a du investir des millions de dollars pour mettre améliorer cette technologie.

googleglass-schemaGoogle veut révolutionner l'interface homme-machine avec ses lunettes : deux micros (à l'avant et à l'arrière pour éviter les bruits de fonds), un système permettant de transmettre les sons via les os pour se passer d'un casque, un module en cristal pour projeter un écran d'une taille inférieur de moitié à celle d'un iPhone...

De quoi créer un homme bionique doté de fonctions surhumaines?

Pas encore mais presque...

Pour les requêtes difficiles, la reconnaissance vocale est parfois peu effective, comme lorsque l'on demande une adresse longue et complexe.

Par contre pour les requêtes simples, la technologie fonctionne et s'avère très utile.

En voyage vous pourrez ainsi vous informer très rapidement sur un lieu via Internet, trouver un hôtel ou vous faire indiquer votre chemin...tout ayant vos mains libres.

La prise en main des Google Glass à Barcelone s'est avérée probante.

Des lunettes faciles à porter mais à l'autonomie parfois limitée (en fonction des applications)

Les lunettes sont faciles à porter et légères, si bien qu'on les oublie rapidement.

Pour le moment les Google Glass ont besoin d'un téléphone portable pour se connecter à Internet dans la plupart des cas, même si elles peuvent se connecter à un réseau WiFI.

La batterie est située à l'extremité arrière des branches de lunettes : elle offre environ une journée complète d'autonomie.

Mais l'autonomie varie en fonction des application, certaines étant très gourmandes en énergie comme la vidéo.

Les Google Glass peuvent être contrôlées par des mouvements et pressions sur leur branche droite ou être dirigée par la voix, ce qui rend leur utilisation assez ludique.

OK Glass? la phrase magique

ok-glass

Ok Glass? Voila les deux mots que j'ai eu à prononcer pour allumer les Google Glass.

Le menu déroulant s'affiche alors via un écran d'une taille de 640x360 pixels. 

L'image est projetée au dessus de la ligne de vision sur le côté droit via un rectangle en cristal (afin d'éviter les réfléchissements). 

Le menu propose alors plusieurs options: prendre une photo ou une vidéo et la partager automatiquement sur Internet via Google + (une fonctionnalité bluffante et qui fonctionne très bien), faire une recherche sur Internet en prononçant Google, se faire indiquer son chemin...

Le mode de recherche sur Internet en prononçant "Google" fonctionne bien et s'avère très pratique: une fonctionnalité toute simple mais qui pourrait rendre accro en permettant de se renseigner facilement en déplacement.

google-glass-navigationL'application de navigation Google Maps permet de se faire guider en mode interactif via l'écran.

L'interface de guidage est bien conçue mais la reconnaissance vocale est parfois difficile.

Lors du test que nous avons effectué l'interface fonctionne en anglais et le système a du mal à comprendre certaines phrases prononcées en anglais (avec un accent français) pour les requêtes complexes.

 

photo-google-glassL'appareil photo d'une résolution de 5 mégapixels se commande facilement par la voix, par un simple geste sur les branches ou clignant de l'oeil!

L'on peut également prendre des vidéos d'une résolution de 720p (1 280 × 720 pixels).

Le son est alors transmis à votre cerveau par les os: une fonctionnalité digne d'un film de science-fiction.

Car à côté de ces applications simples, Google a parié sur le long-terme : des applications aujourd'hui balbutiantes pourraient prendre un essor considérable et bouleverser les habitudes de l'humanité.

traduction-google-glassOn peut citer la traduction automatique en voyage et ce dans toutes les langues (une fonctionnalité diabolique) pour la communication de personne à personne ou pour le visionnage de films, la vidéoconférence et le partage d'un événement en direct d'un simple clic, la reconnaissance d'une musique pour l'acheter lors d'une vadrouille en ville...ou d'autres applications bien plus futuristes: rendre l'audition aux malentendants, la vue aux aveugles, zoomer comme un télescope avec ses yeux...

Les possibilités semblent infinies.

hangout-gogole-glass

L'homme bionique n'est plus très loin...

http://www.google.com/glass/start/


Quelques infos sur les Google Glass:

- elles communiquent via Bluetooth avec un smartphone et se rechargent via une prise USB fichée dans la monture. Elles peuvent se connecter à un réseau WiFi.

- contrairement aux rumeurs, elles ne fonctionnent pas et ne filment pas tout le temps. Lorsqu'elles filment ou prennent une photo une petite lumière l'indique.

- les google glass peuvent transmettre les sons via les os jusqu'au cerveau et peuvent être équipées galement d'un écouteur mono qui se connect à la branche droite,

- les lunettes permettront également de contrôler des équipements à la maison: TV, jeux vidéos...

- elles sont disponibles en plusieurs versions: Curve", "Thin", "Split" et "Bold" (sans verre),  en quatre montures avec verre (Twist and Go, Edge, Active, Classic) et en 5 coloris,

- elles comprennent un espace de stockage 12 Go de mémoire utilisable et de 16 Go de mémoire Flash au total,

- elles se rechargent ou peuvent être synchronisées via un port Micro USB situé sur une branche des lunettes,

 - elles sont disponibles pour certains Beta testeurs aux Etats-Unis pour 1500 dollars et devraient être commercialisées à un tarif bien inférieur,

- elles seront commercialisées en 2014 nous ont confirmé les porte-paroles de Google et son développeur officiel espagnol Droiders à Barcelone.

google-glass-montures

Aller en haut