Lors d'une audition au Sénat, Patrick Drahi a estimé qu'une consolidation du marché n'était pas indispensable à son entreprise qui axe son développement sur l'international…

patrick drahi senat 2016

Lors d'une audition au Sénat cette semaine, Patrick Drahi a déclaré qu'une consolidation du marché «n'était pas indispensable» au développement de son entreprise. Il a indiqué cependant qu'il serait «étonné» que le marché reste à 4 acteurs mais que ne serait pas lui qui «s'activerait sur ce dossier».

Patrick Drahi avait une offre à 10 milliards d'euros à Bouygues Telecom qui avait été refusée par Martin Bouygues. Puis Orange et Bouygues Telecom avaient mené des négociations pour une éventuelle fusion : l'opération n'a pas pu se faire pour différentes raisons (voir)

Selon Patrick Drahi, la France brade ses télécoms avec des tarifs trop bas par rapport au marché mondial: «est-ce qu'on doit être fier de brader à 14  euros un service qui vaut 80 euros? Les industriels ont réussi en vendant cher sur leur marché domestique et moins cher à l'international , donc ils ont pu se considère dans leur pays pour pouvoir se déployer à l'international» insiste-t-il.
Il faut dire qu'au regard de l'endettement du groupe Patrick Drahi comme tous les autres opérateurs français a intérêt à la fin de la guerre des prix initiée par Free Mobile il y a quelques années.

En attendant le groupe mise sur l'international alors qu'il ets présent au Portugal, en israël en République Dominicaine et qu'il s'est renforcé considérablement aux Etats-Unis depuis quelques mois. La France représente désormais moins de 50% des revenus d'Altice. Le groupe vise 50% de revenus pou les Etats-Unis à terme et le solde pour la France et les autres pays.

 «Ma stratégie c'est d'être numéro un ou deux dans chaque pays» a affirmé Patrick Drahi. «En France on fait 30% du marché de l'ordre de 38 milliards et aux Etats-Unis nous allons faire un peu plus de 9 milliards mais avec 2% du marché». D'où un potentiel somme toute important aux USA. A suivre…

Plus d'informations:

http://videos.senat.fr/video/videos/2016/video33828.html

www.sfr.fr

www.altice.net

 

Recevez notre Newsletter!

Aller en haut