Selon les ingénieurs de Microsoft, le système de reconnaissance vocale développé par la compagnie de Redmond comprend désormais les mots aussi bien qu'un humain…

cortana microsoft

Les ingénieurs de la division Microsoft Intelligence and Research auraient réussi à développer une système avec un taux d'erreur en reconnaissance vocale de seulement 5,9%. Ces chiffres ne sont cependant valable que pour la langue anglaise pour le moment.

«Il y a 5 ans je n'aurais pas cru que l'on aurait pu réaliser. Je n'aurais juste pas cru que cela était possible» a déclaré Harry Shum, vice-président exécutif de la division Microsoft Intelligence and Research.
Ces avancées font suite à une réorganisation de la compagnie avec une nouvelle division en charge de l'intelligence artificielle et de la recherche qui emploie 5000 personnes. Elle réunit la division recherche et plusieurs produits qui dépendent de l'intelligence artificielle comme son moteur de recherche Bing et son assistant vol Cortana, l'équivalent de Siri chez Apple.

De son côté, Google a développé de nouvelles technologies afin de rendre la voix robotisée plus humaine : Weavenet.

Selon le cabinet Gartner, 30% des recherches seront effectués hors écran d'ici 4 ans via des assistants vocaux comme Siri d'Apple, Cortana de Microsoft, Alexa d'Amazone ou le Google Assistant pro la maison.

Aller en haut