Le Comité des Champs Elysées et JC Decaux ont fêté ce jour l'ouverture officielle d'un réseau WiFI gratuit sur la plus belle avenue du monde…

wifi champs elysees

«C'est une avant première mondiale à plusieurs titre. Ce réseau couvre l'intégralité de l'avenue sans interruption de l'Arc de Triomphe à Matignon sur 1,5 km (pas de cellules avec zones non couvertes entre les deux), il est gratuit et à très haut débit car les bornes WiFi sont reliées par fibre optique» explique Albert Assserah, Directeur Général Stratégies, Etudes et marketing chez JC Decaux.

asserah decaux

Le réseau a été inauguré ce jour et est ouvert à tous gratuitement, pour les passants français ou étranger et quelle que soit la durée.

C'est JC Decaux qui a réalisé la majeure partie de l'investissement qui sera rentabilisé via la vente de publicité sur le portail et la revente des données utilisateurs à des prestataires.

comite champs elysees

«Nous avons interrogé tous les opérateurs mais JC Decaux a été le seul à nous faire des propositions en terme de services afin que nous puissions être à l'écoute des internautes, d'engager un dialogue avec eux. Le portail va nous permettre d'engager ce dialogue (NDLR: disponible en 3 langues dès ce jour et 7 langues la semaine prochaine)» assure Jean-Noël Reinhart, président du Comité des Champs Elysées.

Et les données seront sans doute intéressantes à exploiter par les commerçants de l'avenue alors que plus de 109 millions de personnes dont 20 millions de touristes fréquentent chaque année la plus belle avenue du monde (300000 personnes chaque jour).

missika champs elysees«A Paris nous proposons plusieurs réseaux WiFi gratuits dans des endroits particuliers comme les jardins, les bibliothèques…C'est dans les parcs proches des universités que le WiFi est le plus utilisé. Mais nous voulons aller plus loin. Nous allons lancé un appel à manifestation d'intérêt pour équiper l'ensemble de la ville» dévoile Jean-Louis Missika, adjoint à la Mairie de Paris.

Pour JC Decaux, la gestion du WiFi est un nouveau développement qui fait partie de sa stratégie digitale initiée avec le lancement de sa division JCDecaux Link.

«Le digital sera une activité importante dans le futur, Nous avons déjà équipé en WiFi les villes de Dusseldorf et Fribourg en Allemagne, même si le modèle est différent. En Allemagne c'est la publicité d'affichage traditionnelle qui finance le Wifi» explique Marc Merlini, le directeur en charge du Business Development de cette nouvelle activité chez JCDecaux. Il est en charge notamment de développer 3 activités: l'implantation de Smartcell pour densifier les réseaux des opérateurs comme le contrat européen signé avec Vodafone, le développement de réseaux WiFi dans les villes et les solutions d'interactivité.

JCDecaux est désormais un opérateur WiFi pour 4 ans sur les Champs Elysées et espère profiter de cette référence pour se développer à l'international, même si la concurrence est féroce. C'est une filiale de Google qui a été retenue à New York pour monter un réseau WiFi sur 7500 cabines téléphoniques. Les grands de l'Internet américain investissent dans la fibre et le WiFi (Twitter et Facebook ont installé un câble sous-marin transatlantique) afin de court-circuiter les opérateurs. La maitrise du réseau est importante à leur yeux pour continuer à générer du big data revendu très cher aux annonceurs. «Le marché est cependant différent aux Etats-Unis. Les forfaits télécoms sont bien plus cher qu'en Europe d'où l'intérêt pour des acteurs comme Google à développer leurs propres réseaux» estime Marc Merlini. Avec le réseau WiFi des Champs Elysées, JC Decaux entre dans la cours des grands dans le domaine des télécoms et de l'Internet, il lui reste à transformer l'essai à l'international...

Aller en haut