Pour la première fois Google est rentré dans le clan fermé des sociétés générant plus de 50 milliards de revenus: son chiffre d’affaires 2012 a atteint 50,175 milliards de dollars en hausse de 32% par rapport à l’an passé.

La croissance s’est même accélérée au quatrième trimestre 2012 puisque ses revenus ont progressé de 36% à 14,4 milliards de dollars.

Les sites Google ont généré 60% du chiffre d’affaires au quatrième trimestre (8,640 milliards de dollars) contre 23,8% (3,436 milliards) pour les sites partenaires et 10,5% pour Motorola.

La part reversée aux sites tiers a atteint 25,5% des revenus totaux au quatrième trimestre 2012.

Il est dommage que la croissance de Google ne profite pas plus aux sites de presse notamment aux plus petits, alors que le géant du web affiche un taux de rentabilité très important avec 10,74 milliards de bénéfices en 2012.

Ce qui est étonnant est le fait que cette croissance du chiffre d’affaires et des bénéfices ne soit pas constaté parallèlement chez la plupart des petits éditeurs qui font partie du réseau Adsense, ce qui est plutôt bizarre.

Il est cependant à noter que le CPC (coût par clic) a encore baissé au quatrième trimestre de 6%, alors qu’avec les revenus procurés par Adsense quasiment aucun site de presse ne peut vivre.

Dans le domaine de la téléphonie mobile, le rachat de Motorola plombe toujours les comptes de Google de 353 millions de dollars.

Mais avec Motorola Google dispose d’un atout précieux en terme de brevets et de savoir-faire pour s’imposer face à Apple qui dispose de son côté dans ses coffres de 120 milliards de dollars contre 48 milliards pour Google.

www.google.com

Aller en haut