Altice vise à racheter l'ensemble de SFR via une opération publique d'échange. le groupe a par ailleurs confirmé qu'il n'y aurait pas de suppression d'emplois avant 2019...

patrick drahi numericable

Altice la maison mère des opérateurs SFR et Numéricable souhaiterait racheter le solde du capital manquant au sein de SFR soit 22,25%.

Altice prévoit de lancer une offre pulique d'échange sur la base de 98 actions nouvelles ordinaires Altice NV de catégorie A pour 5 actions SFR Group.

SFRa affiché une perte de 84 millions d'euros au premier semestre et s'est fait détrôner à la seconde place du marché par Free du fait de la politique du groupe visant à augmenter les marges au détriment de la croissance.

Une stratégie logique alors qu'Altice ne peut se permettre de perdre de l'argent du fait de son endettement atteignant 50 milliards d'euros.

La situation devrait sas doute s'améliorer chez SFR alors que la guerre des prix semble terminée, Free devant investir pour développer son contrat 4G alors que se profile la fin prochaine du contrat d'itinérance avec Orange.

Michel Combes a confirmé cette semaine qu'il n'y aurait pas licenciements secs chez SFR avant 2019. En août dernier, les deux principaux syndicats de SFR ont signé un accord avec la direction portant sur un plan de départ volontaire de 5000 personnes.

Aller en haut