C'est afin de mieux séduire d'éventuels repreneurs ou partenaires que Sagem, l'activité télécommunications du groupe français pourrait être divisée en deux filiales différentes. L'une profitable, la division large bande intégrerait les télécopieurs et les faxs, la seconde en perte regrouperait les terminaux mobiles du groupe. Ce projet a été présenté aux actionnaires du groupe Safran lors de son assemblée générale.
Il y avait eu auparavant de nombreuses rumeurs de cession de l'entité mobile qui n'a pas une taille critique sur le marché mondial.

Mais à terme la vente de la division télécommunications pourrait s'avérer complexe alors que des auditeurs ont refusé d'approuver ses comptes selon le Journal du Dimanche. Sagem aurait-il des chiffres à cacher?

Aller en haut