iphone2.jpgL’engouement pour l’iPhone attire de nombreux revendeurs peu scrupuleux en France et aux Etats-Unis… Apple et Orange veulent freiner le marché noir.

Afin de lutter contre le marché noir de l’iPhone aux Etats-Unis, Apple n’acceptera plus désormais de paiements en espèces pour l’achat d’un iPhone. De même, les clients ne pourront plus acheter que deux iPhone maximum.

Des mesures mises en place pour freiner le marché noir de l’iPhone en forte croissance. Plus de 250000 acheteurs auraient piraté l’iPhone sur les 1,4 millions de terminaux vendus aux Etats-Unis (voir l'article l'IPHONE DOPE LES RESULTATS D'APPLE). De même, toujours dans la même optique Apple, n’assurera pas de garantie pour les téléphones piratés.

En France, le combat est le même, mais c’est Orange qui le mène. L’opérateur mobile qui a  l’exclusivité de la commercialisation de l’iPhone en France veut lutter contre le marché parallèle et les revendeurs sauvages.  Le revendeur PhoneandPhone.com propose notamment des iPhone dévérouillés sans abonnement à 749 euros et avec abonnement à 379 euros. La société Lixao Rich Media via EARLYTEL commercialise également les téléphones d’Apple pour 579 euros. Orange agacé par ces disctributeurs étudie des moyens de s'opposer à leur activité éventuellement via des poursuites judiciaires.  
 
Les acheteurs de leur côté prennent aussi des risques. L'iPhone pourrait subir des dysfonctionnements suite aux mises à jour du téléphone. Mais après tout Apple a tout intérêt à ne pas trop froisser ses fans... 
Aller en haut