facebook-mark-zuckerberg

Mark Zuckerberg a de grandes ambitions pour WhatsApp qui devrait lancer des services téléphoniques de voix sur ip.

Le rachat de WhatsApp par Faceboook aura coûté 29 milliards de dollars, une somme qui donne le tournis.

 Mark Zuckerberg a justifié cette acquisition à Barcelone : «cela sera un énorme business. WhatsApp est un ajout parfait à Facebook dont la vision est de connecter tout le monde sur la planète».

Car l’idée de Facebook derrière cette acquisition est de transformer WhatsApp en un fournisseur de services de voix sur Ip, à l'image de Skype racheté par Microsoft en mai 2011 pour 8,5 milliards de dollars.

D’ailleurs, le président de WhatsApp, Jan Koum a profité du Mobile World Congress pour présenter la stratégie de son entreprise.

Il a annoncé que WhatsApp allait lancer des services téléphoniques au cours du second semestre 2014 : une petite révolution qui pourrait mettre la pression sur Skype.

What’s App négocierait actuellement un accord avec l’opérateur E-Plus en Allemagne.

Les applications de voix sur IP comme Skype ont révolutionné les communications téléphoniques et fait perdre des milliards de revenus aux opérateurs.

Selon le cabinet Strand Consult, les opérateurs téléphonique perdent chaque année 76 milliards de dollars de revenus du fait de la migration de leurs clients vers les plateformes de Voix sur ip.

Skype permet notamment de passer des appels internationaux à un tarif bien moins élevé que les opérateurs téléphoniques traditionnels.

Ce même cabinet estime même que WhatsApp pourrait devenir un opérateur mobile virtuel.

Une question est sur toutes les lèvres : quel opérateur signerait ce méga deal, Facebook ayant 1 milliard d’utilisateur?

Le marché des services de messagerie et de voix sur Ip est en pleine transformation :récemment Le grope Japonais Rakuten a annoncé le rachat de l'application Viber qui compte 280 millions d'utilisateurs pour 900 millions de dollars.

Ls opérateurs s'intéressent également à ce secteur : Orange était présent au Mobile Wolrd Congress pour présenter sa messagerie Libon qui offre peu ou prou les mêmes fonctionnalités que WhatsApp.

Aller en haut