La tablette Surface Pro de Microsoft, qui cible les professionnels (et marché grand public haut de gamme), est en rupture de stock aux Etats-Unis victime de son succès, trois jours seulement après son lancement.

Il semble que comme pour les produits d’Apple, on ait noté des files d’attente d’acheteurs pressés de tester la nouvelle tablette.Pour d'autres des stocks peu importants viseraient à organiser une pénurie pour créer un buzz...

Il reste que cette tablette inquiète certains concurrents comme Apple: début février,  Apple a commercialisé une version 128 Go de sa tablette iPad pour concurrencer la Surface Pro de Microsoft: jusqu’à présent les iPads n’étaient dotés que de 64 Go de mémoire.

Aller en haut