Selon les analystes de la Deustch Bank, le canadien RIM créateur du BlackBerry a du soucis à se faire.

En effet, ces derniers prévoient que l'iPhone devrait se tailler la part du lion auprès des entreprises renouvelant leur parc de téléphones mobiles.

Sur l'année 2009, quelque 2 millions d'iPhone doivent s'installer durablement dans notre paysage professionnel.
Aller en haut