Les opérateurs américains doivent se réjouir alors que la FCC veut changer les règles pour le trafic Internet…


Est-ce bientôt la fin du traitement de tout type de donnée de la même manière par les opérateurs télécoms américains?

La Federal Communication Commission américaine veut revoir les règles du jeu alors que Donald Trump est un opposant de longue date à la neutralité du net.

Il faut dire que les géants de l’Internet ne l’ont pas vraiment soutenu ce qui explique sans doute cela.

Agit Pai, président de la FCC s’est exprimé dans le Wall Street Journal et estime que la neutralité du net décourage les investissements des opérateurs. En effet alors que certains comme You Tube consomment beaucoup de bande passante (vidéo), les opérateurs doivent facturer des tarifs identiques à tous les internautes.

Les opérateurs télécoms de leur côté voudrait pouvoir différencier leurs tarifs en fonction du type de flux: voix, vidéo, données afin e rentabiliser leurs investissements.

Est-ce le retour aux Etats-Unis de l’ère d’or des opérateurs et des plombiers des télécoms?

Les opérateurs vont-ils prendre leur revanche en terme de rentabilité sur les entreprises comme Google ou Netflix?

La proposition de la FCC doit être votée le 14 décembre prochain afin de corriger les règles qui avaient été établies en 2015 pour la neutralité du net.

Selon le cabinet Strand Consult, l'Open Internet Order de 2015 faisait subventionner les débits utilisés par quelques tiers forts utilisateurs de bande passante par le plus grand nombre.

Selon la FCC, les investissements réseau auraient chuté de 5,6% et 75000 emplois auraient été perdus suite à l’annulation déploiements réseaux par les opérateurs. 

On s'attend après le vote du 14/12 à ce que le trafic haut débit soit reclassifié en tant que service d’information et non comme un service de transport commun.

Agit Pai a par ailelrus déclaré que la FCC devrait par ailleurs arrêter de « micro-gérer » Internet pour se contenter de demander aux fournisseurs de service d’être transparents vis à vis de leurs pratiques commerciales envers les consommateurs.

Alors que l’Europe met en place des règles similaires à celles appliquées par les Etats-Unis auparavant, cela signifie selon Strand Consult que les Etats-Unis vont prendre l’avantage en terme sur la 5G et les hauts débits dans le futur.

Les opérateurs européens étant limités par les règles de neutralité. Les investissements européens représentent moins de 20% du total et de nombreux fabricants ont mis la clé sous la porte constate Strand Consult. A suivre…

Voir le rapport de Strand Consult sur la neutralité du net en Europe: http://www.strandconsult.dk

Recevez notre Newsletter!

Aller en haut