elon Gervais Pellissier d'Orange, le fait que l'Europe compte 80 opérateurs n'est pas soutenable à long-terme surtout lorsque l'on compare ce chiffre aux marchés asiatiques et amércains.

Il a suggéré à lo'ccasion d'un événement européen annuel  Londres que les grands opérateurs européens comme Vodafone, Deutsche Telkom ou Orange avaien t un rôle à jouer.

Il s'est montré plus optmite pour la consolidation inter-pays que pour la consolidation domestique alors que les règles européennes sont plus devenues strictes concernant les fusions qui baissent le niveau de concurrence. Il a pris pour exemple le blocage de la fusion entre 02 et 3 au Royaume-Uni.

Aller en haut