Un consortum va développer une tablette destinée aux réseaux de 4ème génération (4G ou LTE), baptisé « SMART 4G Tablet ».

Le consortium réunit des sociétés comme Gemalto, leader mondial de la sécurité numérique, Archos, spécialiste des tablettes tactiles, Eurecom, un institut de recherche en Télécoms basé à Sophia-Antipolis et Wysips, entreprise française, créatrice du premier film photovoltaïque transparent au monde (primé lors du salon CTIA Wireless en mars 2011).

Le consortium a été sélectionné, lundi 1er août 2011, par le gouvernement dans le cadre du 12ème appel à projets de Recherche et Développement émanant de 55 pôles de compétitivité

Le projet collaboratif Smart 4G Tablet vise à couper le « dernier fil » qui relie nos équipements au réseau électrique. Ces tablettes approcheront l’objectif d’autonomie électrique par l’utilisation d’un film photovoltaïque transparent intégré dans l’écran de la tablette et associé à des solutions avancées d’économie et de gestion de l’énergie.

Il s’agit également de garantir sur cet équipement nomade un débit de communication équivalent à celui des solutions filaires grâce à la technologie sans fil 4G/LTE et un très haut niveau de sécurité pour la protection de contenus, avec l’expertise de l’entité Trusted Logic de Gemalto, incluant les aspects interfaces utilisateurs et gestion de l’énergie.

De plus, cette tablette offre, par l’association de solutions de communication sans contact (NFC) et de la carte SIM nouvelle génération, l’UICC, un champ applicatif particulièrement fertile lié par exemple au paiement, ou à une personnalisation facilitée de la tablette avec une diffusion automatique des services offerts par les opérateurs mobiles.

Ce projet d’un montant total de 7 M€ sera en partie financé par l’Etat et les collectivités territoriales. Un protocole d’accord sera signé prochainement entre les protagonistes et la phase de Recherche et Développement démarrera en octobre 2011 pour une durée de 2 ans.

Aller en haut