L'opérateur mobile a lancé son réseau HSDPA conformément à ses obligations. L'ARCEP lui imposait de lancer son  réseau 3G avant la fin du mois d'avril dans la cadre de sa licence et de couvrir 20% de la population. "En réalité cela est très peu contraignant pour Bouygues Telecom  puisqu'il suffit de couvrir l'IDF et 2/3 des grandes villes. Ce sont des investissements relativement limités" nous a confié Frédéric Pujol, consultant spécialiste des services mobiles au sein de l'IDATE.

Aller en haut