box-byou

Bouygues Telecom a décidé de venir casser les prix sur le marché où Free a fait ses débuts: l’ADSL. L’action d’Illiad dévissait ce matin en bourse. La guerre des milliardaires des télécoms a commencé...


Martin Bouygues a mis du temps à prendre Free à son propre jeu, mais désormais l’affaire est sérieuse.

Martin Bouygues a indiqué dans une interview parue ce jour dans le Figaro qu’il allait casser les prix de l’ADSL: «je déclare la guerre dans l’Internet fixe...La fête est finie. Nous faire faire 150 euros d’économies par an aux abonnés du fixe qui choisiront ce service soit une économie de 12,5 euros par mois. Qui dit mieux? Que Xavier Niel fasse la même chose s’il en est capable» a déclaré Martin Bouygues.

Le dirigeant du groupe Bouygues a par ailleurs indiqué que les marges de Bouygues Telecom étaient inférieure de 20% suite à l’offensive de Free Mobile contre 40% dans l’Internet fixe pour Free.

Free Mobile a énervé ses concurrents dans les dernières semaines en proposant la 4G gratuitement dans ses forfaits: les autres opérateurs ont du suivre comme Bouygues et son offre low-cost B&You, Sosh, la marque low-cost d'Orange et SFR qui a annoncé hier un forfait RED low-cost avec 4G.

Les opérateurs mobiles comptaient sur la 4G pour refaire leurs marges après l’offensive de Free Mobile l’an passé:  la gratuité de la 4G dans les forfaits de Free a bousculé leurs plans.

Une gratuité qui ne veut pas dire qualité d’ailleurs puisque Free Mobile compte moins d’antennes 4G en service que ses concurrents ce qu’a pointé Martin Bouygues.

«Nous franchirons le cap du million de clients 4G dans quelques jours...ce qui rend Free nerveux. Xavier Niel a fait volte-face. Il a lancé dans la précipitation une offre 4G alors qu’il n’avait que 700 antennes. Et quand il affirme que Bouygues Telecom n’en a que 530 c’est faux! Il a déjà été condamné pour nous avoir dénigré» a-til affirmé.

Pour le moment Bouygues Telecom s’appuie sur Numericable pour l’ADSL fixe et propose des tarifs à partir de 31,90 euros pour sa Bbox, similaires à ceux de Free.

Il reste à savoir quel seront réellement les tarifs de la nouvelle offre de Bouygues Telecom dans l’Internet fixe: d’après ses propos dans l'interview au Figaro on devrait s’attendre à une offre à moins de 20 euros par mois qui sera sans doute concurrentielle. Bouygues a déjà lancé une offre ADSL low-cost à 15,99 euros par mois avec accès Internet et appels illimités vers les fixes et mobiles. Elle est pour le moment uniquement commercialisée sur le site de B&You: il s'agit sans doute d'une évolution de cette offre à laquelle fait référence Martin Bouygues. 

Elle devrait inclure l'an prochain la télévision pour un coût légèrement supérieur en profitant de l'offre audiovisuelle du groupe Bouygues.

Pour le moment cette offre n'est proposée que dans les grandes agglomérations françaises.

On ne sait pas si Bouygues s'appuiera toujours sur le réseau de Numericable (qui couvre uniquement les grandes agglomérations), un autre partenaire (Bouygues a relancé un projet de mutualisation du réseau mobile avec SFR dernièrement) ou s'il va déployer ses propres DSLAM ce qui lui permettrait d'être plus agressif et d'avoir des marges plus conséquentes en cas d'offre low-cost.

Du fait de cette annonce, l’action d’Illiad, la maison mère de Free dévissait ce matin de 7,58% à 11H05 à 154,25€. 

www.bouyguestelecom.fr

www.free.fr

Aller en haut