nokia-lumia-720

Le futur de l’informatique est mobile comme les sociétés Apple, Google et Microsoft l’ont bien compris. En s’emparant de Nokia, Microsoft rachète la seule pépite européenne sur le marché de la téléphonie mobile: un changement d'époque!

Microsoft va s’emparer de l’activité terminaux mobiles de Nokia pour 5,44 milliards d’euros a-t-on appris le 3 septembre dernier.

Le rachat comprend les terminaux pour 3,79 milliards et les licences et brevets pour 1,65 milliards: la transaction devrait être finalisée pour le premier trimestre 2014.

32000 employés vont faire partie de Microsoft dont 4700 personnes en Finlande et 18300 employés impliqués dans la fabrication, l’assemblage des produits dans le reste du monde.

Les activités transférées à Microsoft ont représenté environ 50% des revenus de Nokia en 2012 soit 14,9 milliards d’euros.

L’acquisition est logique pour Microsoft alors que la société cherche à se renforcer face à Apple et Google (système Android) sur le marché de la téléphonie mobile et que la gamme Lumia de Nokia sous système d’exploitation Microsoft a enregistré de bons résultats ces derniers mois: 7,4 millions de téléphones Lumia ont été écoulés au Q2 2013 contre 4 millions l’an passé.

Microsoft s’empare également des téléphones Asha avec une importante part de marché dans les pays émergents même si ces produits ont affiché une baisse des ventes de 24% au cours du second trimestre 2013, particulièrement en Chine.

Dans le cadre de cette annonce, Microsoft a annoncé qu’il allait construire un nouveau centre de données en Finlande qui vise à proposer des services à tous les clients européens de Microsoft.

Pour le cabinet Analysys Mason et Jupiter Research, cette acquisition permettra à Microsoft de se positionner sur les marchés émergents et particulièrement en Asie: 45,5% des livraisons de Nokia ont eu lieu dans la Grande Chine, au Moyen-Orient, en Afrique et en Amérique latine en 2012.

Pour Ovum, cette acquisition va renforcer les avantages de Microsoft sur le marché des jeux (Xbox, de la téléphonie sur IP (Skype), pour l'intégration de Windows Phone et d’Office 365 et permettra à Microsoft de profiter de sa base installée de PC pour développer ses ventes de mobiles.

Hormis Google et Apple, Ovum estime que Microsoft fait partie du trio des sociétés les mieux préparées pour réussir sur le marché des produits grands publics.

Enfin, Selon Jupiter Research, Microsoft pourrait bientôt se positionner sur le marché de l'éclectronique prêt à porter comme celui des montres digitales: Samsung vient juste de lancer sa montre digitale et Apple prépare une innovation dans ce domaine.

De son côté, Nokia va se focaliser sur la cartographie et les services de géolocalisation face Google selon Jupiter Research.


Recevez notre Newsletter!

Aller en haut