sfr-la-defense-4g

Martin Bouygues propose désormais 13,15 milliards en cash pour le rachat de SFR...


Alors que Vivendi est entrée en négociation exclusive avec Altice, la nouvelle offre de Bouygues Telecom pourrait changer la donne.

Bouygues Telecom propose désormais 13,15 milliards d’euros en cash pour le rachat de SFR contre 10,5 milliards auparavant.

L’offre en cash dépasse ainsi largement celle d’Altice d’environ 1,4 milliard, une somme rondelette même pour une société de la taille de Vivendi.

Altice avaitdéposé une offre à 11,75 milliards d’euros.

Bouygues appuyé par Pinault et la Caisse des Dépôts


Par ailleurs Bouygues a réussi à faire entrer de nouveaux partenaires comme la Caisse de Dépots (300 millions, 3 à 3,5% du capital), François Pinault (150 millions).  JC Decaux ajoutera en sus 100 millions.

Cela vise à répondre à l’autre argument de SFR qui souhaitait se séparer au maximum du capital de SFR: dans la précédente offre de Bouygues, Vivendi aurait détenu 43% du capital de SFR après l’opération contre 21,5% désormais.

L’offre de Bouygues est désormais bien plus intéressante que celle d’Altice qui octroit une participation de 32% à Vivendi dans SFR après l'opération.

Pour Vivendi, même en phase de négociation exclusive, l’offre de Bouygues Telecom parait désormais difficile à refuser au regard de critères de saine gestion et de rentabilité. A suivre...

Aller en haut