Clicky

Windows Phone : 5,4% de part de marché en 2019 selon IDC

Même si Windows Phone devrait gagner des parts de marché dans les prochaines années face à Android et l'IOS d'Apple, les perspectives de parts de marché restent pour le moment insuffisantes même si le potentiel suite au rachat de Nokia est important...

lumia 540 nokia windows

En 2015, Android va continuer à dominer le marché de la téléphonie mobile avec un part de marché estimée à 79,4% avec 1,149 milliard d'unités livrées. Apple arrivera en seconde position avec 16,4% et 237 millions d'unités contre 3,2% pour Windows Phone et 46,8 millions de terminaux.

D'ici 2019, la part de marché des Windows Phone devrait cependant grimper à 5,4% (103,5 millions d'unités) contre 79% pour Android et 14,2% pour Apple.

En 2015, Apple et Windows devraient connaitre la plus forte hausse de ,leur part de marché avec une croissance respective de 23% et de 34,1% contre 8,5% pour Android.

L'année 2015 va en effet être importante pour Windows alors que Microsoft se prépare à lancer la version Windows 10 cet été. Ce système bénéficiera d'une nouvelle interface utilisateur et d'un nouveau browser web Spartan.

La compagnie a par ailleurs annoncé sa nouvelle application Phone Compagnion qui permet de connecter un PC Windows à tout type de téléphone : Android, iPhone ou Windows Phone.

Cette application permettra notamment d'échanger tous les fichiers présents sur les PC ou téléphones mobiles comme les images, les fichiers musicaux, les notes ou les documents Office. Microsoft a également annoncé l'arrivée de Cortana, son assistant virtuel concurrent de Siri sur les smartphones Android et IOS.

Enfin Microsoft a signé avec 20 nouveaux partenaires Android qui pré-installeront ses applications (Word, Excel, PowerPoint, OneNote, OneDrive et Skype) sur leurs tablettes Android. En plus de Samsung et Dell déjà annoncés on peut citer Sony, LG…

Avec toutes ces innovations, Microsoft vise à augmenter sa présence sur le marché mobile via ses propres terminaux ou ceux des autres.

Microsoft profite par ailleurs du rachat de Nokia au niveau de son image. Ainsi depuis la fin de l'an passé les téléphones Lumia sont baptisés Microsoft Lumia et les boutiques Nokia ont changé de nom, un point important dans les pays émergent où Nokia est très présent.

La compagnie vient d'ailleurs de fêter le premier anniversaire de l'acquisition de Nokia effectuée en avril 2014 pour 7,2 milliards de dollars.

Un rachat important même si l'objectif d'une part de marché de plus de 10% nécessaire pour la survie des téléphones Windows semble encore lointain. Du fait de synergies revues à la baisse, Microsoft pourrait être contrainte d'effacer 5,46 milliards de ses comptes comme survaleur d'acquisition.

Il reste que le potentiel suite au rachat de Nokia est important particulièrement sur les marchés émergents en forte croissance : tout dépendra de la stratégie que Microsoft va adopter pour capitaliser des positions de Nokia sur ces marchés.