Clicky

Skype abandonne le continent européen

 

Adieux l'Europe, c'est le cri qu'a lancé Skype au marché en décidant de fermant ses filiales allemandes, espagnoles, polonaises, italiennes, scandinaves et françaises. L'opérateur a du se résigner à constater l'échec du modèle payant de Skype dans ces pays, dû il est vrai à la forte capacité d'innovation des opérateurs européens. Dans tous les pays d'Europe, les offres triple play incluant des services de voix sur IP ont connu un grand succès. Jérôme Archambeaud, le directeur de la filiale française a donc quitté son poste fin avril.

Mes ces fermetures ne signent pas forcément l'échec du modèle économique de Skype. En effet, la voix sur IP n'en est encore qu'à ses balbutiements notamment sur Internet. Alor sque Microsoft a lancé sa grande offensive sur le marché de la convergence IP avec l'arrivée prochaine d'Office Communicator Server, les grands de l'Internet travaillent tous à amliorer leur offre logicielle de convergence incluant les appels téléphoniques, la messagerie instantannée, la visioconférence sur IP... Parions que Skype avec son accord avec Google (via Ebay) sera au coeur de ces bouleversements.