Clicky

SFR rachète Neuf Cegetel

sfr.jpgAprès maintes rumeurs, SFR a finalement racheté Neuf Cegetel comme prévu. Le rachat devrait être finalisé fin 2008. Qu'adviendra-t-il de Bouygues Télécom le seul opérateur mobile encore indépendant?

 

 

  4,5 milliards d’Euros. C’est le montant que SFR s’apprête à dépenser pour racheter le reliquat du capital de Neuf Cegetel. L’opérateur mobile détenait déjà 40,5% de l’opérateur fixe.
Sfr va donc racheter la part de Louys Dreyfus (29,5%) dans le groupe ainsi que le capital du groupe en bourse soit environ 30%.

SFR va donc devenir un acteur global, intégré et sera donc le principal concurrent d’Orange sur le marché français. Ce rachat devrait également renforcer la position de Vodafone en Europe. N’oublions pas que SFR est détenu à 44% par Vodafone, l’opérateur britannique.

« L’idée est de créer le premier opérateur alternatif télécom en France et en Europe » a déclaré Franck Esser, le PDG de SFR.

Ce rachat devrait accélérer la consolidation du marché alors que nous avions déjà parlé d’une possible fusion entre Free et Bouygues. Il reste que le troisième opérateur mobile encore indépendant Bouygues devrait être très fortement courtisé.

Soit le groupe Bouygues décide d’investir fortement dans les télécoms et dans ce cas un regroupement avec Free paraît idéal. Soit le groupe Bouygues décide de sortir des télécoms et un rachat de l’opérateur mobile par Numéricable semblerait adéquat.

Pour les dirigeants du groupe Bouygues, l'heure est grave. Le choix n’est pas aisé entre le secteur de l’énergie ou des télécoms et des médias. Le groupe Bouygues souhaitait en effet prendre une  participation importante au sein d’Areva. Il pourrait vendre Bouygues pour financer ce rachat et constituer un pôle énergie autour d’Alstom (dont il détient 25%) et Areva. Un choix cornélien alors que le marché des médias migre de la télévision vers le web, les mobiles…et que Bouygues est bien placé sur ce marché. Alors énergie ou média, le groupe doit choisir ! D’autant que  le fonds d’investissement Carlyle vient de racheter 35% du capital de Numéricable ce jour, le 21 décembre 2007. Avec Cinven, Carlyle et Altice à son capital Numéricable peut se permettre de racheter Bouygues Télécom ou Free… A suivre…
 
Plus d'informations sur le site de SFR