Clicky

Sécurité routière: les nouvelles mesures font polémique

.

alerte_gps_n95Pour les fabricants d'avertisseurs radars, la décision de les interdire est «injuste, injustifiée et aveugle». La ligue des automobilistes a de son côté mis en ligne une pétition et l'association 40 millions d'Automobilistes s'indigne alors que les nouvelles mesures de répression routière prévoient la suppression des panneaux signalant les radars fixes et l'interdiction des avertisseurs de radars.

Les trois principaux fabricants d'avertisseurs de radars, Coyote, Inforad et Wikango estiment que la décision d'interdire les radars est «injuste, injustifiée et aveugle».

Ils dénoncent une décision «faite dans la précipitation, sans concertation et qui concerne aujourd'hui 4700000 utilisateurs comme les chauffeurs routiers, les motards, les représentants de commerce, les artisans, les salariés de PMe, les infrimières ou de simples particuliers».

De son côté, l'association 40 millions d'Automobilistes s'indigne de cette décision qui «développe un arsenal répressif inadapté et inacceptable».

La suppression des panneaux radars souligne selon l'association 40 millions d'Automobilistes le côté répressif au détriment de la prévention.

La ligue des Automobilistes a de son côté mis en ligne une pétition déjà signée par 16000 personnes (voir http://www.liguedesconducteurs.org/mobilisation.html).

Au final, il est dommage aujourd'hui de toujours plus réprimer les automobilistes actifs ceux qui travaillent, les familles (avez-vous déjà pris le train ou le métro avec des enfants) et qui n'ont pour seul choix que de prendre leur voiture.

Aujourd'hui, combien d'automobilistes n'osent plus prendre la voiture de peur de perdre des points avec de modestes excès de vitesse? Cela ne freine-t-il pas l'activité économique?

Par ailleurs, les radars sont un impôt indirect déguisé qui frappe avant tout les actifs, ceux qui roulent beaucoup: est-ce normal de prendre les automobilistes pour des vaches à lait?

D'autant que les autoroutes sont toujours plus chères alors qu'une grande partie d'entre elles avaient été financées par nos impôts...

Aux Etats-Unis, les autoroutes sont gratuites tout comme de nombreuses autoroutes en Allemagne, en Belgique…au plus grand bénéfice de l'activité économique. Car plus de circulation, entraîne plus de consommation.

N'est-il pas temps au contraire d'inciter les gens à reprendre leurs voitures?

Un aller-retour en voiture à Bordeaux par autoroute coûte aujourd'hui plus cher (environ 200 euros) qu'un billet d'avion à Marrakech ou aux Canaries!

Le risque est inhérent à toute activité humaine, il est logique de vouloir limiter les accidents, mais l'on ne pourra jamais supprimer ce risque totalement.

Il serait pourtant si simple de généraliser les services de bus publics à la sortie des discothèques ou des bars ou d'interdire les appels au volant sous certaines conditions (un accéléromètre dans les téléphones pourrait empêcher les appels hors kit mains libres en fonction d'une certaine vitesse) afin de réduire rapidement le nombre d'accidentés...

Les  principales causes d'accident étant (voir Principaux-facteurs-d-accidents): l'alcoolisme, le défaut de ceinture , le téléphone au volant , la présence d'un obstacle fixe, la fatigue et la somnolence, le cannabis  ou la conduite sans permis.

Pour toutes ces causes hormis les excès de vitesse, les radars n'ont aucune utilité!

Et si on remettait les gendarmes, les hommes, au coeur du dispositif de prévention plutôt que les machines ? chiche?