Clicky

Orange en retard de 6 mois sur Numericable pour l'accès à Internet social

internet-everywhere-orange

Alors que Numericable vient de lancer son offre d'accès à Internet social, Orange ne proposera cette offre que dans 6 mois. Et pourtant l'opérateur est encore détenu en partie par l'état!

Dans un communiqué laconique, Orange affiche son retard pour le lancement d'une offre d'accès à IInternet pour les plus pauvres.

Il est vrai qu'Orange ne fait pas dans le social depuis longtemps, de nombreuses voix s'étant élevées face aux suicides de ses employés ces derniers mois.

D'après le communiqué, Orange «s’engage a? re?pondre a? l'initiative des pouvoirs publics en faveur d'une offre sociale de l’internet»...mais d'ici 6 mois!

L'offre sociale internet+VOIP sera disponible sur l'ensemble du territoire me?tropolitain, pour les be?ne?ficiaires du RSA.

Cette offre nationale sera conforme au cahier des charges pre?sente? par le gouvernement : en particulier, elle sera accessible a? tous les be?ne?ficiaires du RSA socle (sous la seule re?serve d’e?ligibilite? de la ligne a? l’ADSL, soit plus de 98% des lignes), sans engagement de dure?e, sans caution ni frais d’activation (hors frais e?ventuels dus a? la construction d’une nouvelle ligne te?le?phonique) et a? un tarif mensuel infe?rieur ou e?gal a? 23 euros TTC.

De son côté, le cablo-opérateur Numéricable semble bien plus efficace: 25 millions de personnes peuvent déjà potentiellement bénéficier de l'offre sociale de Numéricable. L'accès à Internet sera proposé via des accords avec des bailleurs sociaux, des syndics ou des communes.

L'offre commercialisée à 4 euros par mois comprend l'Internet haut débit illimité, une ligne de te?le?phone fixe restreinte pour recevoir les appels (Appels sortant vers les nume?ros d’urgence (SAMU, Police, Pompiers...et acce?s a? une messagerie vocale) et les 19 chai?nes TNT dont 4 en HD

Selon Numéricable, «l’offre sociale s’inscrit dans une volonte? de contribuer a? re?duire la fracture sociale sur le territoire franc?ais, en apportant un acce?s aux services nume?riques pour un montant accessible a? tous les foyers et notamment aux plus modestes».