Clicky

Microsoft rachètera-t-il Yahoo ?

bill-gates.jpg

Microsoft souhaite s’emparer du portail Yahoo pour détrôner Google. L'éditeur de logiciel offre pour cela  une prime de 62% par rapport au dernier cours de Yahoo!

 

 

 

Microsoft, la firme de Bill Gates (ou plutôt de Steve Ballmer désormais) a déposé une offre de 44,6 milliards de dollars  pour racheter Yahoo!, soit environ 30 milliards d’euros. Bill Gates est un petit cachotier! Il  n’en avait pas dit un mot  part lors de son séjour à Paris la semaine dernière. Microsoft a proposé de racheter Yahoo! en cash et en actions à un cours de 31 dollars, soit une prime de 62% par rapport au cours de clôture de Yahoo! le 31 janvier 2007.

Une surprime justifiée par le besoin de détrôner rapidement Google. Ce dernier a en effet  capté untiers des recettes mondiales de publicité en ligne soit environ le double de Yahoo!.

Rappelons qu’au quatrième trimestre 2007, Google a réalisé un chiffre d’affaires de 4,83 milliards de dollars en augmentation de 51%. Hors coût d’acquisition de trafic, les revenus nets ont été de 3,39 milliards de dollars. Et surtout Google a réalisé un bénéfice net de 1,21 milliard de dollars. A titre de comparaison Microsoft a affiché un chiffre d’affaires de 16,37 milliards de dollars lors de son dernier trimestre fiscal et un résultat net de 4,7 milliards de dollars. Microsoft est donc légèrement moins rentable que Google si l’on rapporte son résultat net à son chiffre d’affaires… Yahoo! de son côté pèse seulement 1,8 milliards de dollars chiffre d’affaires avec un bénéfice net de seulement 205,7 millions de dollars. Mais alors que Microsoft avait déjà fait une tentative pour racheter Yahoo! fin 2006, ce dernier n’avait pas souhaité donner suite.


Il n’est pas sûr que Yahoo! soit plus enclin à céder aujourd’hui, d’autant que cette OPA est inamicale…Microsoft souhaite se positionner sur lemarché de la pub en ligne qui vaut actuellement 40 milliards de dollars. On comprend d‘autant mieux Microsoft, car ce marché doit doubler de taille d’ici 2010…Mais Yahoo détient déjà 15% de ce marché devant Microsoft et n'a pas forcément besoin de la firme de Redmond. « Nous avons un grand respect pour Yahoo ! et ensemble nous pourrons proposer un ensemble de solutions  pour éditeurs, les publicitaires et les consommateurs de plus haute valeur. Nous serons mieux positionnés pour faire face à la concurrence sur le marché de la publicité en ligne… » a déclaré Steve Ballmer, le président de Microsoft…Finalement, Google pourrait s’inviter et faire une contre proposition. Des rumeurs courent aux Etats-Unis. Mais une telle offre pourrait être annulée par les autorités de la concurrence, une menace qui plane également sur Microsoft si le rachat s’effectue…

Plus d'informations sur le site de MICROSOFT.