Clicky

Le manager de U2 a lancé son J'accuse au Midem

u2joshuatree.jpegLe manager de U2 qui a fait sensation en dénonçant la semaine dernière de la 42ème édition du MIDEM, le salon de l’édition musicale, la responsabilité des fournisseurs d’accès à Internet dans l’effondrement de l’industrie.

 

 


Le manager de l’un des groupes qui a gagné le plus d’argent ces dernières années , U2, est en colère. Car malgré le succès d'U2, il est vrai que le modèle économique de l’industrie musicale est menacé par le téléchargement. Et le manager de U2, Paul MC Guiness a déclaré son mécontentement vis à vis des maisons de disques qui ont permis le piratage musicale en faisant migrer l’industrie vers le numérique sans prendre de précaution.

Mais sa critique la plus vive était surtout adressée aux fournisseurs d’accès à Internet. « Il est temps pour les fournisseurs d’accès à Internet de prendre leurs responsabilités par rapport à l’argent qu’ils ont gagnés grâce au contenu de nos clients. Le lobby des fournisseurs d’accès vivent dans le passé quand ils disent qu’ils ne doivent pas être la police de l’Internet. La vitesse de l’évolution d ‘Internet est tellement grande qu’un an d’Internet équivaut à 10 dans la réalité. Il est temps que les fournisseurs d’accès à Internet de devenir des partenaires. Et s’ils ne le souhaitent pas il faudra une loi qui leur demande de coopérer. La mission Olivennes  voulue par Nicolas Sarkozy qui permettra de déconnecter les pirates un peu plus tard dans l’année est un précédent intelligent que les autres gouvernements devraient suivre » a-t-il expliqué à la foule lors du MIDEM.


Il est vrai qu’en France, les accès haut débits à Internet ont attiré les clients principalement pour pouvoir télécharger à haut débit de la musique et des films. Pendant la période de croissance des accès à Internet, les opérateurs n’avaient aucun intérêt à contrer les pirates. La musique piratée finançant d’une certaine manière les accès haut débit…

Il est intéressant de noter que malgré cette critique Paul Mc Guiness a fait le constat de la puissance de ces opérateurs et de la nécessité d’en faire des partenaires. Il a notamment proposé de partager les revenus avec les opérateurs ou les constructeurs de lecteurs MP3. Universal a notamment signé un accord avec Microsoft et reçoit 1 dollar pour chaque Zune vendu (le lecteur de Microsoft).

Au final le constat est néanmoins amère et à raison : « les fournisseurs d’accès à Internet et les sociétés technologiques ont connu un boom dans les dernières années sur le dos de l’industrie musicale. Il est temps pour eux de partager avec les artistes et les fournisseurs de contenus » a-t-il demandé. Il s’est par contre félicité du modèle des opérateurs mobiles, plus rentable pour l’industrie musicale.

Au final, le manager de U2 demande aux autorités de cesser de s’en prendre aux individus et de déplacer la pression morale vers les crimes innombrables des sociétés de télécommunications et high-tech…
Le discours Intégral de Paul Mc Guiness en anglais et en français.