Clicky

La voix : une interface prometteuse

Mi-avril, Tell Me a ouvert un service de recherche à base de reconnaissance vocale accessible par  un numéro gratuit. Les utilisateurs peuvent y obtenir les coordonnées d’une entreprise, d’un restaurant, ou des informations. De son côté, Google teste depuis le début du mois un service d’annuaire similaire à celui proposé par Tell Me : Google Voice Local Search. Là aussi depuis un numéro gratuit, les appelants sont guidés dans leur recherche par un serveur à reconnaissance vocale.
Pour les spécialistes de la reconnaissance vocale comme l'éditeur Nuance (Dragon NaturallySpeaking), ces initiatives sont une bénédiction. « Ce modèle à base de numéro gratuit va bouleverser le marché des renseignements téléphoniques. Pour nous c’est positif : Tell Me est basé sur notre technologie de reconnaissance vocale, et nous connaissons aussi bien celle utilisée par Google », commente  John West, directeur du développement solutions mobile Europe de Nuance. 

L'éditeur vient d'ailleurs de lancer la version 9 de son moteur de reconnaissance vocale et a annoncé de nouveaux accords avec l’opérateur mobile canadien Roger Wireless et Sprint aux Etats-Unis. En appuyant sur un  bouton de leur téléphone, les abonnés peuvent dicter des courriers électroniques ou des SMS, enregistrer un rendez-vous sur leur agenda ou rechercher de nombreuses informations comme des cotations d’actions, la météo ou des adresses Internet. Nuance compte proposer un service similaire avec des opérateurs européens cette année. « La reconnaissance vocale est simple à utiliser, contrairement au clavier des téléphones. Elle pourrait devenir l’interface utilisateur favorite des abonnés mobiles » conclut John West.