Clicky

L'Europe veut harmoniser le marché des télécommunications

viviane_reding_02.jpgViviane Reding la commissaire en charge de la société de l'information et des médias  veut créer une autorité de régulation européenne afin d’harmoniser le marché des télécoms.

Aujourd’hui chaque pays possède sa propre autorité de régulation des télécommunications alors que le marché européen est censé être unique. « La fragmentation du marché européen des télécommunications prive les consommateurs des bénéfices de la concurrence transfontalière » a déclaré Viviane Reding la commissaire en charge de la société de l'information et des médias.

Cette autorité de régulation européenne devrait permettre d’harmoniser les régulations des services de télécommunications dans les 27 états membres.

Un avis qui ne devrait pas réjouir l’ARCEP (l’autorité de régulation des télécommunications). Rappelons que cette autorité en France avait été créée afin de réguler l’ouverture du marché des télécommunications à la concurrence et devait disparaître par la suite… et que le conseil de la concurrence est normalement en charge de ce type de questions.
Hormis l’ARCEP, les syndicats s’inquiètent également d’un autre aspect, celui de la séparation des  opérateurs entre entités gérant les infrastructures, le réseau et celles en charge de la commercialisation des services. Selon la CFTC, si cette séparation était mise en place 600000 à 800000 postes pourraient être supprimés en Europe. Selon la CFTC, « les entreprises de services, clientes des entreprises de réseaux: les MVNO (Mobile Virtual Network Operator) n’investissent que très peu de capitaux, n’ont que de très rares employés, aucun technicien, aucun chercheur. Ainsi, si tous les opérateurs sont obligés d’éclater en deux sociétés distinctes, ils vont créer de fait des MVNO ».

Un débat difficile à trancher mais qui a le mérite d’être posé, même si au final, en France, la libéralisation du secteur a été bénéfique pour les consommateurs…
Plus d'informations sur le siet de l'UNION EUROPENNE .