Clicky

Google dévoile sa plate-forme mobile sous Linux

linux.jpgA l’occasion d’une conférence de presse, le géant du web a dévoilé sa plate-forme sous Linux pour les téléphones mobiles . Son nom de code est Android.

Google va proposer une plate-forme mobile  pour téléphones mobiles sous le nom de code Android.  Ce système devrait être basé sur Linux.  Nous en avions parlé la semaine dernière dans l’article un téléphone Google bientôt aux USA. Ce système a été développé  dans le cadre de l’Open Handset Alliance qui regroupe KDDI, NTT DoCoMo, Sprint, Qualcomm, Broadcom, Texas Instrument, Intel, HTC, Motorola et Samsung. Selon Google, "ce système est la première plate-forme véritablement ouverte, libre pour les téléphones mobiles". 
 
Avec ce système, Google pourra proposer ses applications telles que Gmail, Google Maps et développer de nouveaux services…Le géant du web encourage d'ailleurs les développeurs à proposer de nouvelles applications sur ce système sous Linux via un kit de développement logiciel présent sur ce site: SDK OPEN HANDSET ALLLIANCE à partir du 12 novembre. Des téléphones utilisant ce système devraient être disponibles d'ici au second semestre 2008. 
 
 
Nous avions déjà remarqué l’arrivée de Linux en décembre dernier lors du salon Télécom World qui s'était tenu à Hong-Kong. De nombreux fabricants nous avaient dits être très intéressés par Linux à l’image de Panasonic. « Bientôt tous nos produits digitaux, que ce soient des caméras, des téléphones ou des lecteurs Mp3 seront dotés de la même architecture et fonctionneront tous sous Linux » nous avait confié Akira Tsuge responsable de l’équipe de développement Linux chez Panasonic. Le constructeur de téléphone qui ne croyait qu’en l’imode se convertissait à Linux. Il avait d’ailleurs crée une alliance en juin 2006 avec Motorola, Nec, NTT, Samsung et Vodafone pour développer une plate-forme Linux commune pour les téléphones portables. Ceci afin de pouvoir développer des applications plus facilement.

Motorola est également un fervent adepte de Linux. C’est grâce au succès de Linux qu’il a pu s’imposer en Chine. Linux représente déjà 19% du marché des smartphones dans le monde selon le cabinet Canalys. La société norvégienne Trolltech a d’ailleurs développée une  plate-forme Qtopia pour faciliter le développement d’applications sous Linux , elle est utilisée par Motorola. « Même Nokia regarde linux, alors le marché est prometteur » se félicitait Margaret Mc Leod, directrice marketing chez Trolltech lors du salon Telecom World.

Les chercheurs NTT DoCoMo lors ce salon  nous avait également confié leurs développement en cours d’un système sous Linux qui devait remplacer toutes les plate-formes de logicielles des téléphones de l’opérateur japonais.

Avec l’arrivée de Google, c’est un autre géant du web qui s’apprête à soutenir Linux. Un coup dur pour Microsoft.