Clicky

Des mobiles classés X

mobileadult.png
Les européens sont en avance sur le reste du monde dans le domaine des services « adultes » mobiles. Le marché européen est aujourd'hui  le premier au monde. Il devrait atteindre 1,5 milliards de dollars dans le monde en 2012 contre 775 millions aujourd’hui.

L’industrie du sexe a toujours été le moteur des télécommunications. Les services « roses » ont favorisé l’essor du Minitel à son démarrage. Xavier Niel le fondateur de Free a bien profité des services lucratifs du Minitel  et a réinvesti cet argent intelligemment pour donner naissance au second fournisseur d’accès à Internet français. Le constat est le même pour France Télécom.  Aujourd’hui le sexe arrive sur les réseaux mobiles grâce aux débits permis par les offres 3G des opérateurs. Les internautes mobiles en sont fanas apparemment pour le plus grand « plaisir » des opérateurs. . D’ici 2010, ce marché en plein essor devrait atteindre 3,5 milliards de dollars d’après une étude de l’institut Juniper Research.

Les internautes sont sélectifs cependant et privilégient les sites spécialisés dans les vidéos « amateurs » selon l’étude. Une tendance qui ne devrait pas favoriser les grands portails des opérateurs, mais plutôt les sites spécialisés ou en marque blanche.

Les internautes mobiles sont apparemment également friands des services de chat vidéo. Ceux-ci devraient littéralement exploser en passant de 775 millions de dollars en 2007 à 1,5 milliard de dollars en 2012.

Finalement les internautes mobiles ne sont pas si sérieux que ça ! Mais après tout, les télécommunications ne sont-elles pas faites pour favoriser les rencontres les échanges ?