Clicky

Carlyle s'offre une part de Numéricable.

numericable.gifLe fonds d’investissement Carlyle s’empare de 35% du capital de Numéricable pour un montant estimé d’environ un milliard d’Euros.

Le fonds d’investissement Carlyle avait proposé jusqu’à 6,5 milliards d’Euros pour s’emparer de 100% du capital de Numéricable. Mais finalement, il n’obtient que 35% du capital, preuve que Numéricable est un actif important pour les investisseurs américains.
Désormais, l’actionnariat de Numéricable sera donc composé du fonds d’investissement  Cinven avec 35%,  de Carlyle (35%) et d’Altice (30%).

Un opérateur qui a les poches pleines donc. Un facteur important alors que la course à la convergence des services fixes/mobiles/Internet est lancée suite au rachat de Neuf Cegetel par SFR .

Il est important de noter que deux des quatre plus importants opérateurs français sont désormais détenus par des entreprises étrangères , une première dans le monde des télécoms français . Même si il est vrai que SFR n’est détenu qu’à 44% par Vodafone.

Qui s’emparera désormais de Bouygues Télécom ou de Free? La course est lancée. A moins qu’une voie nationale soit trouvée comme une fusion entre Bouygues et Free. Les fonds d’investissements Cinven et Carlyle surveillent cela de près et à travers eux la Maison Blanche, Georges Bush père étant un membre de Carlyle. Son fils, l’actuel président étant également très lié à ce fonds d’investissement très puissant…Des fonds qui rachètent d'ailleurs en toute discrétion de nombreuses entreprises françaises dont notamment des entreprises de presse comme le groupe Tests éditeur du site web  01NET, racheté depuis par Alain Weill.
Voir à ce sujet le site de NUMERICABLE .
Plus d'informations sur les fonds d'investissement: LE MONDE DIPLOMATIQUE, ACRIMED .